11/04/2015

Métaux industriels: stables, sauf le zinc et le plomb qui grimpent

Londres (awp/afp) - Les prix de la plupart des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) sont restés stables lors d'une semaine écourtée par un jour férié en raison des fêtes de Pâques, mais le zinc et le plomb ont bondi sur fond de resserrement de l'offre.

Les métaux de base ont connu une semaine assez calme, certains opérateurs de marché s'étant éloignés de leur bureau pour les congés de Pâques.

Les chiffres de l'inflation en Chine ont tout de même un peu aidé les métaux industriels. L'inflation s'est maintenue à 1,4% en mars sur un an, un chiffre légèrement supérieur aux estimations.

Mais la conjoncture en Chine reste sombre: le secteur manufacturier oscille toujours entre stagnation et contraction.

Et si les métaux semblent s'être stabilisés pour le moment, "le manque de clarté sur la demande chinoise paraît entraîner des fluctuations dans le moral des investisseurs", ont prévenu les analystes de Capital Economics.

Le cuivre et l'aluminium restent fermes

Les cours du cuivre ont poursuivi leur stabilisation cette semaine.

"Le moral des investisseurs envers le cuivre a continué de s'améliorer", a estimé Caroline Bain, analyste chez Capital Economics.

La demande de métal rouge devrait en effet se raffermir cette année, selon plusieurs analystes, et le marché pourrait se rééquilibrer.

Les cours de l'aluminium sont eux aussi restés peu ou prou stables, mais, à l'inverse du cuivre, les prix ne devraient pas beaucoup progresser dans les mois qui viennent étant donné l'abondance d'offre en Chine (premier producteur et consommateur de ce métal au monde).


"Selon l'institut international de l'aluminium la production de ce métal a atteint un plus haut historique en 2014, à 53,1 millions de tonnes, en hausse de 4,9% par rapport à l'année précédente", ont noté les analystes de Commerzbank.

Le zinc et le plomb chauffent

Les cours du zinc et du plomb ont quant à eux augmenté cette semaine, aidés par un resserrement de l'offre.

Le plomb a atteint vendredi son plus haut niveau en quatre mois, à 2.005 dollars la tonne.

"Les prix du plomb ont bondi à cause d'une augmentation des annulations de mandats de ventes sur des stocks venant des réserves du LME, même si cela ne reflète pas forcément une forte demande physique et que cette hausse des prix pourrait ne pas durer", a expliqué Caroline Bain, de Capital Economics.

Le zinc est monté vendredi à son maximum en près de trois mois, à 2212 dollars la tonne, grâce à une forte baisse des stocks du LME, dans un marché où l'offre se resserre.

De leur côté, les cours du nickel et de l'étain ont réussi à se maintenir toute la semaine, après avoir atteint des plus bas niveaux en respectivement six et cinq ans la semaine précédente.

Mais les prix du nickel, qui ont perdu 15% depuis le début de l'année, restent sous la pression d'une offre abondante. Les réserves du LME restent en effet bien achalandées, même si les stocks en Chine se sont un peu appauvris.

18:43 Écrit par Recycling dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : metaux | | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.