18/04/2015

Métaux industriels: prix en hausse, attentes de stimulus de l'économie chinoise

Londres (awp/afp) - Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont presque tous progressé cette semaine malgré un ralentissement de la croissance chinoise au premier trimestre, les investisseurs s'attendant à de nouvelles mesures du gouvernement pour enrayer l'essoufflement de la deuxième économie mondiale.

La croissance économique de la Chine a décéléré fortement sur les trois premiers mois de l'année, ralentissant à 7,0% sur un an.

Mais les cours ont plutôt bien résisté à la nouvelle, car les investisseurs s'attendent à ce que la Chine mette en place de nouvelles mesures pour stimuler son économie.

"La question aujourd'hui sur les marchés est de savoir si, quand et comment les dirigeants chinois vont introduire des mesures de stimulus," ont noté les analystes de Sucden.

LE CUIVRE CONTINUE DE GRIMPER

Les prix du cuivre sont montés vendredi à leur plus haut niveau en trois semaines, à 6147 dollars la tonne.

"La faiblesse de l'économie chinoise au premier trimestre a renforcé les inquiétudes sur l'impact potentiel d'une baisse de la demande (de ce pays) sur les marchés des matières premières", ont expliqué les analystes de Capital Economics.

Mais les analystes restent positifs sur le développement économique de la deuxième économie mondiale et ses conséquences sur la demande de métaux industriels et notamment de cuivre.

Car la taille de l'économie chinoise est plus importante aujourd'hui, et l'augmentation du Produit intérieur brut (PIB) chinois en termes absolus est toujours plus importante qu'en 2007 (lorsque le taux de croissance de l'économie chinoise avait atteint 14%), selon les analystes.

Les autres métaux échangés au LME ont aussi connu une bonne semaine. L'aluminium a réussi à grimper jeudi à son plus haut niveau en deux mois, à 1844 dollars la tonne.

Le plomb et le zinc ont atteint le même jour leur plus haut niveau depuis début décembre, à respectivement 2053 dollars et 2245 dollars la tonne.

L'ÉTAIN À SON PLUS BAS EN CINQ ANS

Les cours de l'étain sont tombés vendredi à leur plus bas niveau en cinq ans et demi, à 13'600 dollars la tonne.

Le marché a été plombé cette semaine par des craintes d'un surplus d'offre, après une augmentation de la production en Chine, ont noté les analystes de Commerzbank.

"Mais le mouvement a été sûrement exacerbé par les ordres vendeurs des spéculateurs, d'autant plus que le marché de l'étain est assez petit et peu liquide", ont-ils soulignés.

Pour les analystes de Macquarie, pour que les cours se reprennent fermement, le marché a besoin que l'offre soit réduite afin de tacler le déséquilibre.

Toutefois, chez Sucden, on estimait que l'offre n'était pas si abondante qu'on voulait bien le croire. "Les stocks du LME sont en dessous des 10'000 tonnes et la dernière fois que les stocks étaient si bas, les prix dépassaient les 20'000 dollars la tonne", ont-ils insisté.

De son côté, le nickel est tombé mardi à son minimum en près de six ans, à 12'205 dollars la tonne, toujours sous la pression d'une offre abondante.

08:26 Écrit par Recycling dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : metaux | | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.