01/08/2015

Métaux industriels: les cours peinent à se reprendre

Londres (awp/afp) - Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont fini la semaine sur une note stable, l'aluminium et l'étain exceptés, mais restent sous la pression d'un dollar stimulé par des propos de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Chine.

Les cours des métaux précieux ont tenté de se stabiliser en milieu de semaine alors que les Bourses chinoises se sont un peu calmées, selon plusieurs analystes, même si les marchés chinois restent fragiles.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai a tout de même plongé de 9,13% durant la semaine, malgré de nouvelles mesures déployées par Pékin pour tenter d'enrayer la chute des places boursières chinoises, ce qui a rendu les marchés des matières premières nerveux en fin de semaine. L'aluminium est d'ailleurs tombé vendredi à un nouveau plus bas en six ans, à 1.631 USD la tonne.

Les métaux industriels se sont aussi retrouvés sous la pression du dollar après des propos jugés encourageants de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi qui ont stimulé le billet vert, selon les analystes de Commerzbank.

Une hausse du dollar pénalise les acheteurs munis d'autres devises en rendant les achats de métaux de base, libellés en dollar, moins attractifs car plus onéreux.

LES PERSPECTIVES DU CUIVRE PAS SI MAUVAISES

Après avoir atteint la semaine dernière des plus bas niveaux en six ans qui avaient entraîné un regain de morosité sur le marché du métal rouge notamment vis-à-vis de la demande, les observateurs ont semblé cette semaine un peu plus optimistes.

"L'attention ces derniers temps s'est focalisée, et avec raison, sur la demande chinoise et la santé de l'économie du pays", ont noté les analystes de Macquarie.

Mais ces derniers ont constaté que les nouvelles du côté des fondamentaux de ce marché étaient loin d'être déprimantes. "Les importations chinoises de concentré de cuivre (la première étape de séparation du cuivre des autres éléments avec lequel il est extrait, NDLR) en juin ont progressé de 11% d'une année sur l'autre," ont-ils souligné.

Plusieurs analystes ont noté par ailleurs que de nouvelles perturbations dans les mines de cuivre pourraient soutenir les cours.

"Les perturbations non prévues sur la production ont joué un grand rôle sur le marché du cuivre cette année, et leur impact sur la production de cuivre raffiné pourrait être encore à venir", a estimé Leon Westgate, analyste chez ICBC Standard Bank.

De récentes coupures d'électricité dans les mines de cuivre de Zambie, à cause des faibles pluies qui ont affecté les centrales hydrauliques du pays devraient avoir un effet sur la production du cuivre, car elles s'ajoutent aux problèmes connus au Chili au début de l'année.

L'ÉTAIN À SON PLUS HAUT EN DEUX MOIS

L'étain a été le grand gagnant de la semaine chez les métaux industriels, grimpant mercredi à 16'345 USD la tonne, son plus haut niveau en presque deux mois. Les cours de ce métal ont ainsi gagné 17% depuis la fin du mois de juin, lorsqu'ils avaient atteint leur minimum en six ans.

"Les volumes d'échanges d'étain sont restés stables", ont constaté les experts de Sucden Financial. Et les cours de l'étain ont été aidés par une baisse des exportations venant d'Indonésie, pays qui compte parmi les plus gros producteurs de ce métal au monde.

"L'association indonésienne des exportateurs d'étain s'attend à un déclin de 14% des exportations de ce métal cette année, ce qui constituerait la troisième baisse annuelle de suite", ont noté les analystes de Commerzbank.

Les producteurs indonésiens sont soumis à des régulations strictes pour l'exportation de leurs métaux, ce qui entraîne des retards administratifs importants.

"PT Timah, le plus gros producteur d'étain du pays pourrait ne pas pouvoir exporter d'étain en août à cause de retards bureaucratiques liés à l'introduction de nouvelles réglementations", a-t-on souligné chez Commerzbank.

08:56 Écrit par Recycling dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : metaux | | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.